Accueil > Informations > Les examens d’imagerie >

La scintigraphie cérébrale

INFORMATIONS SUR LA SCINTIGRAPHIE CEREBRALE DE PERFUSION

A quoi sert une scintigraphie au Neurolite® ?

Le but de cet examen d’imagerie médicale est d’améliorer le diagnostic et la prise en charge des affections où une diminution de la perfusion cérébrale est suspectée.

Exemple de scintigraphie :

Comment se déroule l’examen ?

Le jour de l’examen, vous devez vous rendre dans le Service de Médecine Nucléaire. Cet examen ne nécessite pas d’être à jeun.
Après la pose d’une perfusion, on vous laissera pendant 10 minutes environ au calme, seul et dans une semiobscurité.
Puis une seule dose de [99mTc]Bicisate (Neurolite®) vous sera injectée dans la tubulure de perfusion. Vous devrez rester au calme, garder les yeux fermés, ne pas parler ni bouger pendant et 5 minutes après l’injection. Vous pourrez percevoir, quelques secondes après celle-ci, une discrète odeur désagréable.
Ensuite, vous passerez dans la salle d’examen pour réaliser la scintigraphie proprement dite. Là, vous serez allongé sur la table d’examen, votre tête maintenue dans une têtière afin de ne pas bouger pendant l’enregistrement des images. La durée de l’examen est d’environ 30 minutes.
Si vous avez des questions, à quelque moment que ce soit, n’hésitez pas à les poser au médecin, au radiopharmacien ou au manipulateur en électroradiologie médicale réalisant l’examen.
Si vous remarquez des effets indésirables (autres que de rares cas de maux de tête, agitation ou somnolence, nausées, constipation, diarrhées, troubles gastriques ou douleurs dorsales), veuillez les en informer.

Existe-t-il des contre-indications ou des effets indésirables ?

La dose radioactive de [99mTc]Bicisate à laquelle vous allez être exposé est très faible. Aucun effet secondaire grave n’a été rapporté à la suite de l’injection de ce produit.
D’autre part, dans la mesure où les examens utilisant des produits radiopharmaceutiques peuvent présenter des risques pour le foetus, la réalisation de scintigraphies chez une femme enceinte ou allaitante est à éviter.
Chez la femme non ménopausée où les examens, en l’absence de contraception, l’examen peut être réalisé qu’en première partie de cycle.

Après l’examen ?

Vous pouvez reprendre normalement vos activités.
Il est seulement nécessaire de prendre les précautions suivantes pendant les 24 prochaines heures :
- boire et uriner le plus souvent possible,
- éviter de vous tenir à proximité de jeunes enfants ou de femmes enceintes.
Le compte-rendu de votre scintigraphie sera transmis directement au médecin qui a prescrit l’examen par courrier ou par fax. En raison du traitement informatique exigé par cet examen et de l’analyse conjointe de votre dossier par plusieurs médecins du service, la transmission des documents à votre médecin est effectuée dans un délai de quelques jours. Une copie peut vous être adressée directement si vous le souhaitez.




Journée des DFT
Journée Française des DLFT
Vidéos
Qui sommes-nous ?
ACTUALITES !
Qu’est-ce qu’un centre de référence ?
Le centre de référence Démences Rares ou Précoces
Les activités du centre
Les centres de compétence
Informations
Les pathologies
La Recherche
Les examens d’imagerie
Associations et liens utiles
Réseaux de prise en charge
Pour les professionnels
Accès Réseaux
Espace Réseaux